Bien sûr, ce n’est pas le cas pour le moment, mais c’est une possibilité qui pointe à l’horizon (d’ici 2014 selon l’auteur). En effet, c’est ce que l’on peut lire sur ecommercewall.com qui explique que cette façon de distribuer de l’assurance et des services financiers sera un levier pour assurer la rentabilité des principaux réseaux sociaux.

Geico a fait un pas de plus dans ce sens en offrant la possibilité à ses clients d’avoir accès à leur propre dossier et même de payer leur prime directement sur Facebook via une application.

Pour lire l’article complet c’est ici (français) et pour lire l’article original sur Readwriteweb.com (anglais) c’est ici.

Est-ce que selon vous des sites comme Facebook et Google Plus vont aller de l’avant avec ce projet ambitieux et est-ce que les acteurs en assurances et services financiers vont réagir?

 

Commentaires

  • David LeBel

    Ça me laisse perplexe. Il faut une expertise bien solide pour s’attaquer à ce genre de produits. À qui la faute incombera s’il y a litige? Personne n’appellera les clients pour s’assurer que les choix qui seront fait seront les bons. Je suis sûr Dany que tu valides les choix des clients, même s’ils passent par un site web pour effectuer la transaction. C’est l’essence même de notre travail!
    Et que dire de l’aspect « Big Brother »? Je publie sur mon timeline que je m’achète une maison et on me pop-up une cotation d’assurance? Au secours, je m’achète un chalet dans le bois!

    • Merci de ton commentaire David. Tu as raison, le rôle de l’agent est et sera toujours de conseiller ses clients. Par contre, un client qui veut acheter son assurance auto peut maintenant le faire seul sur http://www.danypaquin.com De toute façon, je ne crois pas que l’AMF laissera passer si facilement ce mode de distribution…c’est à suivre.

Laissez un messsage

© Copyright Dany Paquin. Tous droits réservés.