Vous êtes propriétaire d’une maison et vous désirez consommer moins d’électricité durant cette période particulièrement froide? Beaucoup de québécois optent alors pour l’installation d’un chauffage au bois.

Mais, cela a-t-il un impact sur votre prime d’assurance? Vous devez en faire mention à votre agent? Il y a des normes à respecter? Est-ce que je peux utiliser ce mode de chauffage à Montréal ?

Premièrement, il est très important d’aviser votre assureur de ce changement de mode de chauffage auxiliaire. La plupart des assureurs imposent une surprime car cela hausse le risque d’incendie. Généralement cette surprime est très raisonnable et n’affectera pas votre choix de chauffer au bois ou non.

Si vous omettez de le déclarer à votre assureur, celui-ci pourra  vous indemnisez au prorata de la prime perçue en cas de sinistre couvert . En d’autres mots, si par exemple votre maison coûte 500$ par an d’assurance sans chauffage au bois et qu’avec un tel chauffage il en aurait coûté 600$ et que vous êtes victime d’un sinistre de 5 000$, l’indemnisation pourrait être de 4 150$ moins la franchise applicable. Donc, le plus simple est de le divulguer à votre assureur.

Bien entendu, l’assureur vous demandera des photos de l’installation de votre poêle à bois ou de votre foyer pour être certain que celui-ci rencontre les normes de la compagnie.

Il se peut également que l’assureur mandate un professionnel  pour aller faire l’inspection visuelle sur place et valider la conformité.

Ce type de chauffage est aussi contreversé. De fait, l’installation de chauffage au bois est interdit pour les constructions neuves sur l’Ile de Montréal. Cette nouvelle réglementation a fait couler beaucoup d’encre à pareille date l’an dernier.

Si vous avez des questions concernant votre installation ou votre utilisation, la meilleure solution est d’en parler à votre agent d’assurance.

PS: ce billet est à titre informatif seulement, il ne remplace en aucun cas les conseils d’un professionnel du chauffage.

Demandez-moi votre soumission d’assurance habitation dès maintenant!

______________________________________

À PROPOS DE L’AUTEUR

Dany Paquin est agent en assurance de dommages affilié à:

Commentaires

  • CarolineJosee

    Question?
    Est-ce la même réglementation pour les foyers à l’éthanol? J’avais entendu dire que non???
    Précisions SVP, merci beaucoup!

    • Bonjour! Lorsque vous dites: même règlementation, vous parlez pour l’Ile de Montréal? Ce règlement s’applique uniquement pour le chauffage au bois. Pour ce qui est de le mentionner à votre assureur: oui vous devez également le divulguer. J’espère avoir répondu à votre question. Merci!

  • Je rêve d’un foyer ici à Laval. Mais ce n’est pas autant la prime d’assurance qui fait peur comme le coût de l’installation. Et pour ce qui est de la règlementation je ne la connait pas ici mais j’espère qu’on a le droit à autre chose qu’un foyer à l’électricité…ça chauffe pas tellement lors d’une panne! Bonne fin de journée Dany!

    • En effet, l’installation d’un système de chauffage au bois peut être coûteux. Il doit correspondre à toutes les normes de sécurité. Il est certain que le bois reste un combustible fiable en cas de panne d’électricité. Pour ce qui est du règlement à Laval, rien n’indique que vous n’avez pas le droit. Voici le lien : http://www.info.ville.laval.qc.ca/wlav2/wlav.page.show?p_id=129 Peut-être devriez-vous communiquer directement avec la municipalité pour plus de détails. Merci!

  • Sylvain Gauthier

    On a beaucoup vu récemment des problèmes d’installation des foyers au bois dans les condos, surtout sur l’île de Montréal (Brossard entre autres). On parle surtout d’une installation non-conforme des cheminées. Je travaille aussi dans les assurances (commerciales) et dès qu’un immeuble de condos a des foyers au bois, nous imposons une surprime. Beaucoup d’immeubles interdisent aux copropriétaires d’utiliser leurs foyers. Pour enlever la surprime, on doit avoir soit une preuve comme quoi la municipalité interdit l’utilisation des foyers ou une certification par un entrepreneur spécialisé, à l’effet que tout est conforme. Comme le disait Dany, parlez en à votre assurer, c’est important !

    • Tu soulèves un excellent point. Plusieurs immeubles en co-propriétés construits dans les années 90 ont divers problèmes reliés à la cheminée et à son isolation. Merci Sylvain de ton commentaire.

  • Sylvain Gauthier

    En passant, voici en lien un petit vidéo de J.E qui explique la problématique des foyers.

  • Sylvain Gauthier

    En effet, on dirait bien que j’avais oublié de mettre le lien.

  • Dyane H

    Bonjour, j’ai fait l’achat d’un foyer à l’hétanol, juste pour chauffer au cas ou il y aurait un manque d’électricité. Je désire l’utiliser que pour cette raison. Je demeure en banlieu de Montréal. Le marchand m’a dit qu’il était sécuritaire puisqu’Il était muni d’une vitre à la grandeur dans le devant. Qu’en pensez-vous. Les assurances voudront-ils me couvrir pour cela.
    Merci à l’avance.

    • Bonjour! Je ne peux répondre au nom de tous les assureurs, mais selon moi il n’y a pas de problème si l’installation est fait par un professionnel. Le meilleur conseil que je peux vous donner est de demander à votre assureur et surtout de le déclarer à celui-ci. Merci.

  • Dyane H

    Merci pour votre réponse, j’ai constaté que mon foyer n’était pas vraiment conforme. Donc à partir de demain je le retourne,
    Heureusement il était encore tout emballé.
    Il doit porter la marque de certification à norme canadienne, ce qu’il ne possédait pas.
    Merci de m’avoir répondue si hativement!

    • C’est un plaisir de vous informez et c’est le but premier de ce blogue. Bonne journée.

  • Martine Leduc

    Bonjour, nous possédons une ferme agricole maraîchère et désirons faire assurer la ferme, l’assureur nous demande d’assurer la maison avec la ferme. Le problème est que notre maison que nous avons construit nous-même a comme chauffage principal, un poêle à conbustion lente écoénergique. Nous tentons de faire assurer la maison et ne trouvons aucune compagnie voulant nous assurer en raison de notre chauffage principale.

    Pouvez-vous nous référer une compagnie d’assurance qui n’ont pas comme politique d’exclure toute résidence ayant comme chauffage principale, le poêle à bois (moderne, combustion lente et haute efficacité).

    Merci

    • Bonjour Mme Leduc. La compagnie d’assurance que je représente (La Capitale assurances générales) n’a pas de produit pour les risques agricoles. Le chauffage n’est pas une source de problème pour nous si c’est installer selon les normes. Malheureusement, je ne peux vous aider. Bonne recherche.

  • Bonjour, je me permets de poser une petite question qui me turlupine ;) Avez vous aussi des poêles en faïence outre manche? :)

  • Jean-Thomas Bédard

    Bonjour,
    J’ai mis en vente une maison à Montréal comportant un poêle à combustion contrôlée en fonte qui date environ de 1980, que ma cie d’assurance Desjardins a toujours assuré même s’il n’a pas la certification EPA. Les futurs acheteurs pourront-ils l’utiliser et faire assurer l’installation qui est par ailleurs sécuritaire?
    Merci de me répondre.

    • Bonjour M. Bédard, l’acheteur devra référer à son assureur afin de valider s’il peut utiliser ou non le système en place. Chaque compagnie d’assurance a sa propre norme à ce sujet, il m’est donc impossible de vous répondre plus précisément que cela. Merci de votre visite sur mon blogue.

  • M. Roberge

    Bonjour,
    nous venons d’aheter une maison il y a quelques mois et notre compagnie d’assurance refuse d’assurer le poêle à bois de la maison et du garage. Ce n’est pas notre chauffage principal, mais bien un chauffage d’appoint. Ils ne sont pas homologués. Que pouvons-nous faire? Est-ce que toutes les assureur ont la même politique ou bien nous n’avons d’autres choix que de changer les 2 poêles ;(

    merci

    • Bonjour! Je ne peux répondre au nom de tous les assureurs, mais il est fort probable que la solution est de changer vos poêles à bois s’ils ne sont pas homologués, donc conformes à l’utilisation. Le seul moyen de le savoir est de vérifier auprès de différents assureurs. Bonne chance et merci de votre question.

  • Le système est donc très courant en Québec. A part l’assurance, je me demande si l’installation et la loi le permet en France.

Laisser un Commentaire

Site Web (lien en DoFollow)

© Copyright Dany Paquin. Tous droits réservés.