Billets taggés ‘Assurance Automobile’

L’assurance automobile est une dépense majeure pour plusieurs automobilistes. Cela peut facilement représenter des centaines de dollars annuellement. C’est pour cela qu’il est important de mettre toutes les chances de votre côté afin d’épargner.

Bien sûr, il est vrai que certaines données sont hors de votre contrôle: âge, années d’expérience de conduite, etc. Mais, voici 5 trucs qui peuvent vous aider:

1- Augmentez vos franchises

C’est le truc le plus connu mais aussi le plus efficace lorsque vient le temps de contrôler votre prime annuelle. Parfois, faire passer votre franchise de 250$ à 500$  peut faire une différence appréciable. Demandez à votre agent de faire plusieurs scénarios avec des franchises différentes et  choisissez celles adaptées à votre capacité financière.

2- Réduisez votre kilométrage

Facile à dire! Certains automobilistes qui travaillent avec leur voiture ne peuvent avoir ce type de contrôle. Mais la plupart peuvent le faire soit en utilisant le transport en commun ou le covoiturage. Le kilométrage annuel est un facteur important pour fixer la prime d’assurance automobile.

3- Évitez les petites réclamations

Si vous avez suivi le truc numéro 1, il sera alors plus facile pour vous d’appliquer le troisième truc. En effet, votre dossier de réclamation est un point majeur, alors je conseille de demander une indemnisation seulement en cas de dommage plus ou moins important et qui dépasse substantiellement votre franchise.

4- Protégez votre véhicule contre le vol

Informez-vous sur les rabais applicables si vous faites buriner votre véhicule ou pour l’installation d’un système de repérage. Vérouillez vos portières en tout temps et ce même si vous quittez votre voiture que pour quelques secondes. Stationnez celui-ci dans un endroit bien éclairé et évitez de laisser des objets à la vue.

5- Profitez des rabais

Vérifiez si votre assureur a des ententes avec des entreprises ou des associations.

Bonus: Le meilleur truc est de magasiner votre police d’assurance et ce, dès la réception de votre renouvellement afin d’avoir le temps de bien analyser votre situation.

Vous avez aimé ces trucs? Partagez sur le réseau social de votre choix!

Trapster.com est populaire. Très populaire. Il compte à l’heure actuelle plus de  5 millions d’utilisateurs. Cette application sert à partager via votre mobile toute présence policière: accident, contrôle routier et de vitesse, etc.

Ce que je trouve surprenant, c’est que Trapster est le bienvenu par les corps policiers dont la Sûreté du Québec. Selon eux, c’est un moyen de prévention. Reste que, l’utilisation peut certe déconcentrer le conducteur comme avance M. Jean-Marie De Koninck.

Voici comment fonctionne Trapster (vidéo anglais)

Et vous, qu’en pensez-vous?

source: Radio-Canada

Votre enfant conduit occasionnellement votre voiture depuis un certain temps. Vous jugez  qu’il serait plus pratique que celui-ci soit conducteur principal sur sa propre automobile plutôt que d’utiliser la vôtre.

En plus, ça tombe bien! Vous désirez justement changer la dite voiture. Pourquoi ne pas lui donner ou lui faire un excellent prix? Mais comment l’assurer?

Il y a une croyance populaire qui veut que la prime d’assurance soit moins coûteuse si vous conservez la voiture à votre nom. C’est-à-dire que vous demeurez propriétaire immatriculé du véhicule.

Et bien, c’est faux. La tarification est basée sur le conducteur et non pas sur le propriétaire. Même que cela pourrait avoir une influence négative sur la prime d’assurance du prochain véhicule de votre enfant.

En fait, en transférant l’immatriculation à votre enfant, celui-ci devra contracter une police d’assurance pour son propre compte. Ce qui est bien car il se forge ainsi une expérience en tant qu’assuré en plus de le responsabiliser sur l’importance de maintenir une voiture assurée. Aussi, s’il opte pour des prélèvements bancaires il pourra commencer à avoir une expérience de crédit.

Lorsque viendra le temps d’acheter sa deuxième voiture, il pourrait ainsi se voir accorder une meilleure tarification. Il vous dira merci plus tard.

Quelles protections choisir? Je vous invite à lire cet article:  Assurer ma voiture d’un côté?

Vous magasinez votre prime d’assurance et vous trouvez une meilleure prime. Que faire? Pouvez-vous changer d’assureur même si votre contrat se termine dans quelques mois?

Oui, vous avez le droit de mettre fin à votre contrat en tout temps. La résiliation prend effet dès la réception de l’avis par l’assureur. Vous avez alors droit de récupérer l’excédent de la prime acquittée sur la prime acquise pour la période écoulée, calculée d’après le tableau de résiliation accompagnant votre contrat automobile.

En d’autres mots, vous n’êtes pas remboursé en totalité ou au prorata du nombre de jours écoulé au contrat.

Avant de changer d’assureur, il est donc important que la différence de prime soit appréciable et de calculer si ça vaut vraiment la peine pour vous de le faire maintenant ou d’attendre tout simplement à votre date de renouvellement.

Négocier sa prime d’assurance peut donc se faire en tout temps.

C’est une expression que l’on entend souvent… mais qu’est-ce que ça veut dire au juste? Suis-je dans l’obligation d’assurer ma voiture avec des protections complètes? Quand puis-je cesser de le faire?

Premièrement, si votre voiture est libre de créance et qu’elle n’est pas en location à long terme, vous n’êtes pas dans l’obligation de souscrire une protection complète auprès de votre agent d’assurance. Quand devez-vous songer à réduire les protections sur votre police automobile?

Un seul conseil: allez-y avec votre capacité financière. Êtes-vous prêt à assumer la perte reliée à un accident responsable, à un vol, à un bris de pare-brise, à un incendie ou à du vandalisme? Seul vous pouvez répondre à cette question.

Au Québec, la loi sur l’assurance automobile stipule que vous devez maintenir une protection minimale de 50 000$ en responsabilité civile. Les assureurs accordent habituellement une protection de 1 M$ et parfois même de 2 M$.

Cette protection au contrat sert à vous indemniser en cas d’accident non-responsable ou de dommages causés à un tiers. C’est ce qu’on appelle: assuré d’un seul côté ou d’un bord. Vous pouvez vérifier la limite accordée dans la section: Chapitre A de votre police d’assurance auto.

Le chapitre B de votre police d’assurance automobile concerne les dommages au véhicule lui-même. Dans un prochain billet, je vais vous expliquer les particularités de cette section.

 

Depuis le 17 janvier dernier, le cours de conduite automobile est redevenu obligatoire au Québec, et ce plus de 10 après l’abolition de cette obligation. De plus, la formation en vue de l’obtention du permis de conduire a été complètement revue.

En effet, la SAAQ stipule que l’accent sera davantage mis sur l’anticipation des risques, les comportements dangereux et le partage de la route. Il y a aussi une nouveauté importante: tous les aspirants conducteurs seront dans l’obligation de suivre cette formation, peut importe l’âge.

Voici un résumé du parcours en vue de l’obtention d’un permis de conduire permanent au Québec:

– La formation débute par 10 heures de cours théoriques. S’en suivra un examen écrit à l’école de conduite

– Une fois cet examen réussi, l’élève peut se présenter à la SAAQ pour obtenir son permis d’apprenti-conducteur

– Au cours des 10 mois suivants, l’élève devra compléter 14 heures de théorie ainsi que 12 heures de formation pratique.

– Par la suite, la prochaine étape consiste à réussir l’examen écrit de la SAAQ

– L’élève devra ensuite attendre 60 jours avant de pouvoir faire l’examen pratique de la SAAQ. Pendant cette période, il devra aussi terminer sa formation pratique :  3 heures restantes.

Pour un total de 24 heures de théorie et 15 heures de pratique. Le coût de cette formation auprès de l’école de conduite a été plafonnée à 825$.

Évidemment, en tant qu’assureur je ne peux que me réjouir de cette nouvelle règlementation. Je suis d’avis que cette formation est primordiale pour assurer une conformité dans la façon d’apprendre à conduire une voiture en toute sécurité.

Rappellons en terminant qu’en 2008 au Québec, les 16-24 ans réprésentaient 10% du total des permis de conduire émis mais ils ont été impliqués dans 23 % des accidents avec dommages corporels.

Qu’est-ce que vous pensez de ce nouveau programme de formation?

source: SAAQ

 

Quand une personne vous dit avant de partir: attention, c’est glissant…

Une image vaut 1000 mots et une vidéo encore bien plus. Ce coin de rue est la scène d’une série de collisions…

Merci à Olivier Delorme pour le lien

Chaque annéehonda civic SIR 2000, un palmarès des voitures les plus volées au Canada est produit par Le Bureau d’assurance du Canada.

Le top 10

  1. Honda Civic SiR 2 portes 2000
  2. Cadillac Escalade ESV 4 portes, à traction intrégrale, 2003
  3. Honda Civic SiR 2 portes 1999
  4. Chevrolet/GMC Trailblazer SS, 4 portes, 4 roues motrices, 2006
  5. Cadillac Escalade EXT 4 portes, à traction intrégrale, 2002
  6. Cadillac Escalade ESV 4 portes, à traction intrégrale, 2005
  7. Mitsubishi Eclipse Sypder 2 portes 1997
  8. Audi S4 Quatro 4 portes 2000
  9. Hummer H2 4 portes, à traction intégrale, 2006
  10. Cadillac Escalade 4 portes, à traction intrégrale, 2005

Ce tableau tend à démontrer que ce sont les réseaux organisés qui prennent le terrain. Ces véhicules sont bien souvent rapidement envoyés dans certains pays africains et au Moyen-Orient. Les VUS de luxe sont en forte demande et bien adaptés à ces endroits.

En chiffres (2008)

– Il en a coûté 465 000 000$ aux assureurs canadiens pour ce type de réclamation (30$ par police d’assurance émise)

– Le nombre de véhicules volés: 125 271 (31 091 au Québec)

lire l’article complet

Aussi à voir : l’alcool et les jeunes, un vidéo à voir

La question que l’on me pose le plus souvent: Je veux m’acheter tel modèle de voiture, c’est cher d’assurance? Ma réponse est toujours la même: Non, ce n’est pas cher. Je suis parfaitement conscient que le consommateur en me posant cette question veut savoir s’il a les moyens d’assurer le modèle de ses rêves et c’est tout à fait naturel. Il veut comparer et prendre ainsi la meilleure décision en tant que personne avertie et soucieuse de son budget.

Heureusement pour nous, le Québec est un paradis pour les assurés. Les primes sont très abordables. La SAAQ est responsable en grande partie de ce fait car les dommages corporels ne sont pas à la charge des assureurs ce qui favorise le consommateur. Une partie de nos frais d’immatriculation servent à couvrir ce type de dommage. Voici un extrait de l’explication fournie par la SAAQ:

Les dommages corporels sont, par exemple, des blessures, une maladie, un décès, etc. Le régime gouvernemental administré par la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) indemnise toute personne résidant au Québec pour des dommages corporels subis lors d’un accident automobile, et ce, n’importe où dans le monde, sans égard à la responsabilité.

Au Québec, une victime d’un accident de la route n’a donc pas à prouver qui est responsable d’un accident pour être indemnisée pour ses blessures corporelles. Lorsque l’accident survient au Québec, le droit de recours devant les tribunaux est aboli et il est remplacé par le droit à l’indemnisation.

Ceci étant dit, quel modèle de voiture choisir pour économiser sur la prime d’assurance automobile. Et bien, il n’y a pas de règles définies. Allez-y avec vos besoins. La différence de prime entre différents modèles équivalents est très minime. La valeur du véhicule joue pour beaucoup et c’est normal: une 2002 coûtera moins cher qu’une 2007. L’assureur prend en compte le montant maximal qu’il devra payer en cas de perte totale. C’est pour cela que parfois une voiture de luxe âgée de 5 ans coûtera la même prime qu’une voiture économique neuve.

En conclusion, le domaine de l’assurance auto au Québec est en excellente santé et c’est vous qui y gagnez.

 

© Copyright Dany Paquin. Tous droits réservés.