Billets taggés ‘assurance habitation’

cool-home-

On le constate depuis quelques années au Québec: le vin est de plus en plus populaire. En effet, la consommation moyenne des québécois est de 23 litres annuellement. Il n’est donc plus rare de voir des celliers et même des caves à vin dans les résidences de la province.

Parfois quelques dizaines et même quelques centaines de bouteilles sont ainsi entreposées. Cette quantité représente un investissement important dans certains cas.

Alors? Est-ce que ce précieux liquide est assuré automatiquement sur votre contrat d’assurance habitation? Visionnez cette courte vidéo du site Web infoassurance.ca sur la question.

crédit image: shelterness.com

 

 

1-1-1-02-Acheter une première maison est le rêve de plusieurs locataires et avec les taux d’intérêt en vigueur par les temps qui courent, ce désir est souvent accessible si vous regardez pour vous procurer une maison qui cadre avec votre capacité financière. Est-ce votre cas? Si oui, vous avez probablement tout planifier: mise-de-fond, taxe de Bienvenue, date de prise de possession, rendez-vous chez le notaire, etc.

Une autre étape qui n’est pas à négliger: protéger votre investissement. C’est à ce moment que l’assurance habitation entre en ligne de compte. Comment s’y retrouver? Qu’avez-vous besoin comme informations pour dénicher le produit le mieux adapté à votre besoin à un prix compétitif?

Comme vous vous en doutez, la police d’assurance pour propriétaire occupant est très différente de celle d’un appartement.  Non seulement vous devez protéger votre contenu mais surtout le contenant. De plus, contrairement à l’assurance locataire, vous êtes dans l’obligation de souscrire un tel contrat avec un assureur car votre créancier hypothécaire l’exigera.

Alors donc, quels sont les points à vérifier pour éviter toute perte de temps lors de votre magasinage d’assurance maison? En voici quelques-uns:

–  Les dommages reliés à l’eau représentent est une part importante des réclamations habitation. C’est pourquoi il est primordial de connaître l’état et l’année de rénovation de la toiture, du chauffe-eau, des portes et fenêtres, de la plomberie ainsi que du solage.  Vérifiez aussi si la résidence est munie de systèmes de prévention: clapet anti-retour, bassin de captation des eaux et pompe submersible.  À la lumière de ces informations, l’assureur pourra déterminer l’étendue des protections qu’il devra ou pourra vous offrir. Assurez-vous que le montant d’assurance est suffisant, surtout si votre sous-sol est complètement aménagé.

– Le type de chauffage peut aussi être une source de questionnement surtout si celui-ci utilise le mazout comme combustible. Bien que ce soit de moins en moins populaire à cause de la hausse du prix du pétrole, le mazout est encore utilisé dans bon nombre de résidences. Points à surveiller: l’âge du système de chauffage et du réservoir ainsi que l’emplacement de ceux-ci, en plus du contrat d’entretien.  S’il y a présence d’un poêle à bois, assurez-vous que celui-ci rencontre les normes d’installation.

– Afin de calculer la valeur de reconstruction de votre maison, l’agent d’assurance de dommages aura besoin des informations suivantes: dimension de la maison, nombre d’étages, matériaux utilisés pour la finition intérieure et extérieure, le nombre de salle de bain, etc. Le plus simple est d’avoir sous la main la fiche technique qui contient la plupart de ces renseignements.

J’espère que ces informations vous seront utiles. Bien sûr, l’assurance habitation est plus complexe que cela, mais au moins vous aurez en main des pistes intéressantes pour bien magasiner votre premier contrat en tant que nouveau propriétaire.

 

 

mountain-house


On peut se le dire, l’hiver est arrivé rapidement cette année. Plusieurs tempêtes de neige importantes se sont abattues sur nous au cours des dernières semaines.

Qui dit accumulation de neige, dit toiture enneigée.

Afin de préserver la structure de votre maison, il est primordial de délester votre toiture de tout ce poids.

 

Voici donc 4 signes qui peuvent laisser croire que votre toit a besoin d’être dégagé très rapidement.

1- des fissures apparaissent sur les murs intérieurs

2- les portes intérieures frottent ou se coincent

3- des craquements inhabituels se font entendre

4- le plafond se déforme

Soyez prudent, faites appel à un spécialiste! Au besoin, évacuer la maison afin de protéger les occupants.

Pour ce qui est du déneigement en tant que tel, vous pouvez le faire vous-même mais il est conseillé de faire appel à des experts qui seront mieux équipés pour le faire d’une façon sécuritaire. Aussi, vérifiez que l’entrepreneur a une couverture en assurance responsabilité.

Pour plus de détails, consultez le site de la Régie du bâtiment 

sources: cepolina.con, rbc.gouv.qc.ca

 

 

 

barbecue-hiver2-410

Je suis de retour de vacances! Et vous? Vous avez profité des quelques journées de soleil et de chaleur de l’été 2013?

Il reste encore quelques belles semaines de soleil devant nous.À chaque année c’est la même chose, vous vous dites qu’il faudrait préparer la maison pour l’hiver avant que le froid de l’automne frappe vraiment. Prenez les devants!

Mais quoi faire? Voici une liste complète tirée d’un article sur le site Web de Protégez-vous.

– Pour bien profiter de la lumière, lavez vos fenêtres. Simple et efficace!

– Maintenant que vos fenêtres sont biens propres, profitez-en pour appliquer une pellicule coupe-froid. Très peu coûteuse, cette pellicule plastique pourrait faire une bonne différence sur votre facture de chauffage.

– Vérifiez le coupe-froid des portes.

– Sur votre terrain, entrez ou protégez du vent tous les objets qui peuvent voler en période de grands vents. Vous ne voulez pas qu’une de vos chaises de patio plane jusqu’à votre voiture ou défonce une partie de votre revêtement extérieur.

– Assurez-vous que la valve de votre conduit d’eau extérieur est bien fermée pour éviter l’éclatement à cause du gel.

– Un bon ménage de vos gouttières s’impose. Vous êtes du type gadget? Regardez ceci: http://danypaquin.ca/gadget-le-robot-qui-nettoie-vos-gouttieres/

– Vous avez des puits de lumière sur le toit? Vérifiez l’état du calfeutrant.

Voilà! Ça résume les principaux points.

image: coupdepouce.com

 

loggg

 

L’assurance locataire est un produit passablement abordable. Donc, c’est un produit qui est souvent négligé. Par négligé j’entend moins souvent magasiné. Vous recevez votre renouvellement, y jetez un rapide coup d’oeil, vérifiez que la mensualité est à peu près la même que l’an dernier et classez le tout. Erreur.

Avez-vous regardé la limite d’assurance sur vos biens meubles (peut aussi être nommé contenu)? Non? Vous devriez honnêtement le faire surtout si vous êtes client depuis longtemps avec le même assureur. Pourquoi?

Quand vous avez contracté cette police il est fort possible que vous ne possédiez pas du tout les mêmes biens qu’aujourd’hui. Non? La table de cuisine qui vous avez reçu de votre grand-mère quand vous avez quitté pour le CEGEP n’est probablement pas la même. Vous avez sûrement accumulé des vêtements, des livres, des bouteilles de vin, etc.

Quel montant choisir? Seul vous pouvez répondre à cette question. Le meilleur moyen de savoir est de prendre le temps de faire l’inventaire de vos biens.

image: kariaz.com

 

 

Quand vient le temps de magasiner votre assurance habitation, il est habituel de vous faire poser la question suivante: Avez-vous un animal domestique? Et si oui, quelle race? Mais pourquoi est-ce que l’assureur veut savoir ça?

En fait, il est important de répondre avec honnêteté car certaines races de chiens par exemple sont carrément refusées par les assureurs au Québec.

Quelle est l’étendue de votre responsabilité en tant que propriétaire d’un animal? Si le sujet vous intéresse, j’ai découvert un billet qui explique bien la responsabilité du fait des animaux sur le site avocat.qc.ca.

Bonne lecture!

sources: avocat.qc.ca, les-tribulations-du-chaton.eklablog.com

 

Avec le passage de l’ouragan (ou tempête tropicale) Irene sur le Québec, bon nombre d’assurés ont eu la mauvaise surprise de se retrouver avec un dégât d’eau.

Saviez-vous qu’en 2009 au Québec, les dommages reliés à l’eau représentaient 50% des réclamations habitation? Il est donc important pour vous de tenter de minimiser les risques.  Mais que faire?

Voici un article de Mme Sophie Stival qui résume bien les mesures à prendre.

Quelles sont les occasions où il est nécessaire de contacter votre agent d’assurance habitation? Vous tenez à divulguer tout changement significatif et vous avez raison de le faire.

Souvent, c’est durant la période du renouvellement de la police habitation que les assurés songent à mettre à jour leur dossier. C’est en effet un excellent moment pour le faire.

Pour vous simplifier la tâche, la Chambre de l’assurance de dommages a publié un petit questionnaire simple de 10 questions qui vous aidera dans votre mise à jour.

Je vous invite donc à consulter ce petit quiz qui ne prendra que quelques minutes de votre temps et qui vous guidera efficacement.

 

 Plusieurs répondent non à cette question.  Seriez-vous en mesure sur le champ de mettre sur papier la liste de tous vos biens sans rien oublier? Vous avez combien de chandails? Combien de DVD? Combien de serviettes de bain?

La mémoire est une faculté qui oublie et encore plus dans une situation stressante comme un sinistre habitation. C’est pourquoi cette liste devient encore plus importante dans une telle situation.

De plus, l’inventaire de vos biens sert à évaluer correctement le montant d’assurance adéquat pour vous si vous êtes locataire ou propriétaire d’un condo et ce, lors de la souscription de votre police d’assurance habitation.

Aussi, n’oubliez pas que la grande majorité des polices d’assurance habitation comprennent une clause de valeur à neuf,  il faut donc en tenir compte pour fixer votre limite d’assurance.

Prenez donc quelques minutes pour dresser cette liste, c’est tout à votre avantage.

 

Foursquare est une application très populaire sur les réseaux sociaux (Twitter et Facebook majoritairement) depuis quelques mois. Pour ceux qui ne connaissent pas, Foursquare permet de faire connaître votre position géographique à vos contacts très facilement et sous la forme d’un jeu. Cela peut également être un outil de marketing très puissant car vous pouvez ainsi fidéliser votre clientèle en les incitant à se géolocaliser. Bref, je trouve cet outil génial, mais…

Il y a toujours des personnes qui cherchent une utilité malveillante à ce genre de succès technologique. Rappellons que Foursquare, une entreprise fondé à New-York en 2009 a maintenant plus de 200 000 utilisateurs. C’est une mine d’informations pour ceux désirant connaître à quelle distance vous êtes de la maison.

D’ailleurs, PleaseRobMe.com (s.v.p. volez-moi en français) a flairé la bonne affaire: il scrute les réseaux sociaux et détecte les mentions concernant une absence de la maison, un départ et bien sûr les infos fournies par Foursquare. Le fondateur du site web insiste sur le fait que ceci a été mis sur pied pour sensibiliser les utilsateurs du danger de divulguer ce type d’informations sur la toile.

Maintenant, qu’en pensent les assureurs de dommages qui sont directement touchés lorsque survient un vol à domicile. Un article du PC Advisor avance une hausse possible de la prime allant jusqu’à 10%. L’auteur explique aussi que dans le futur, certaines réclamations pourraient être refusées pour cause de négligence.

Pour ma part, je suis d’avis qu’il est effectivement imprudent d’indiquer notre position en temps réel. C’est amusant et pratique j’en conviens, mais ça reste quand même un risque supplémentaire d’être la victime d’un cambriolage. Cela se rajoute à d’autres facteurs concernant surtout une absence prolongée: accumulation de courrier, présence de neige abondante dans les escaliers et l’entrée, longueur du gazon en été, etc.

Qu’en pensez-vous?

sources: PC Advisor, TechCrunch, Mashable

© Copyright Dany Paquin. Tous droits réservés.