Billets taggés ‘soumission en ligne’

loggg

 

L’assurance locataire est un produit passablement abordable. Donc, c’est un produit qui est souvent négligé. Par négligé j’entend moins souvent magasiné. Vous recevez votre renouvellement, y jetez un rapide coup d’oeil, vérifiez que la mensualité est à peu près la même que l’an dernier et classez le tout. Erreur.

Avez-vous regardé la limite d’assurance sur vos biens meubles (peut aussi être nommé contenu)? Non? Vous devriez honnêtement le faire surtout si vous êtes client depuis longtemps avec le même assureur. Pourquoi?

Quand vous avez contracté cette police il est fort possible que vous ne possédiez pas du tout les mêmes biens qu’aujourd’hui. Non? La table de cuisine qui vous avez reçu de votre grand-mère quand vous avez quitté pour le CEGEP n’est probablement pas la même. Vous avez sûrement accumulé des vêtements, des livres, des bouteilles de vin, etc.

Quel montant choisir? Seul vous pouvez répondre à cette question. Le meilleur moyen de savoir est de prendre le temps de faire l’inventaire de vos biens.

image: kariaz.com

 

 

Croyez-moi, il est difficile de l’admettre mais l’assurance ne s’achète pas encore en ligne. La conversation avec un agent est encore une nécessité dans le marché québécois. Je vais même plus loin en vous disant que même une soumission en ligne ne vous fera aucunement gagner du temps. Ce sera même le contraire, vous allez devoir confirmer avec un humain la plupart des renseignements que vous avez déja divulgué en ligne. C’est ce que j’appelle une fausse impression de gain de temps par la technologie.

J’ai moi-même un site destiné à la soumission en ligne et ce depuis plusieurs années. Je peux aussi ajouter qu’il est très convivial et complet selon moi. Mais, le nombre de données à inscrire est relativement élevé. Et c’est tout à fait normal pour obtenir une prime la plus précise possible.

C’est ce qui rebute plusieurs à négocier régulièrement leur police d’assurance automobile et/ou habitation. De plus, n’oubliez pas qu’une seule erreur dans les renseignements fournies peut affecter la prime de plusieurs centaines de dollar. Vous passerez donc peut-être à coté de la meilleure offre sur le marché.

Les solutions? Si vous voulez absolument réduire votre temps au téléphone au maximum, il existe la demande par courriel. C’est un questionnaire plus simplifié, donc plus rapide. Il faut vous attendre par contre à ne pas recevoir votre prime instantanément. A l’heure souhaité, un agent communique avec vous et complète en quelques minutes la soumission puis vous fait une proposition de prime et de produits.

Si passez quelques minutes ne vous importune pas, le téléphone reste la meilleure option (en moyenne, une assurance automobile me demande 6 minutes) : aucun dédoublement de renseignements, précision dans la prime, optimisation des rabais-groupe si admissible et un contact plus personnel avec celui ou celle qui protègera votre investissement. Pour une soumission auto, uniquement votre police actuelle et votre permis de conduire sont nécessaires.

Le Web a bien sûr changé la façon de faire le métier que je fais et c’est extrêmement positif mais il n’en reste pas moins qu’encore aujourd’hui il est impossible de tout se procurer sur internet. Point positif, 75% de mes soumissions sont transmises par courriel.

Lorsque vous contractez une police d’assurance, le prix peut sembler banal mais le véritable enjeux est énorme pécunièrement parlant. Il est donc primordial de s’adresser à une personne de confiance.

Ma première idée était de vous entretenir sur l’assurance locataire mais j’ai décidé d’y aller avec l’assurance de copropriétaire. Ce format de police s’apparente beaucoup avec une police de type locataire. La prime de l’assurance condo est basée sur le contenu et non sur le contenant comme l’assurance de propriétaire occupant.

Donc, il est primordial de faire une liste complète de tous vos biens. Les prix doivent être calculés en valeur à neuf: meubles, vêtements, articles de sport, vaisselle, outils etc. Vous constaterez alors que vous avez beaucoup plus de chose que vous ne le pensez. Mais, simplifiez vous la vie en filmant tous vos effets et ainsi rien ne sera oublié lors d’un éventuel sinistre.

La police d’assurance pour les copropriétaires est très abordable. C’est certain que vous devez également payer votre part de l’assurance commerciale contractée par le syndicat de copropriété. Je traiterai d’ailleurs de ce produit dans les prochaines semaines.

Il est important également de voir l’importance que peut avoir votre responsabilité civile. Je conseille en tout temps d’avoir une limite de 2 000 000$. La différence de prix entre le premier et le deuxième million est vraiment très mince et si vous habitez dans un complexe de plus de 24 unités, c’est encore plus important. De plus, comme je l’ai déjà mentionné dans mon précédent billet, cette protection vous couvre partout dans le monde.

Comment épargner?

    • Informez-vous des systèmes de protection mis en place dans votre condo
    • Impliquez-vous dans le processus d’achat de la police du syndicat de la copropriété
    • Augmentez la franchise sur votre police (je suggère un minimum de 500$)
    • Évitez de faire une réclamation pour un montant qui dépasse à peine la franchise.

Sur le même sujet: Montréal est condo

© Copyright Dany Paquin. Tous droits réservés.