Il y a quelques semaines j’ai eu l’occasion de lire un article sur le site assurancededommages.ca qui m’a particulièrement interpellé. Le titre: Plus que jamais, l’assurance à la pleine valeur de votre résidence est importante.

En fait, je crois qu’il est TOUJOURS important de bien couvrir votre patrimoine immobilier. La situation économique, le secteur ou l’importance de votre créance ne devrait pas influencer votre niveau de protection. L’heure n’est pas aux économies de bouts de chandelle. Devenir co-assureur c’est devoir absorber soi-même une partie de votre perte. Souvent, des milliers de dollars durement gagnés sont en jeu. Voici l’article en question:

La conjoncture économique mondiale a une forte incidence sur la vie de tous les jours dans ce pays. Les Canadiens rajustent leurs dépenses discrétionnaires et certains ont même décidé de mettre en veille leur projet de rénovation ou de construction résidentielle. Beaucoup de gens supposent que les coûts de construction ont subi une diminution correspondante. En outre, comme les valeurs du marché résidentiel ont plongé de 30 % dans certaines régions du pays, des propriétaires croient que leur prime d’assurance devrait aussi décroître.

Toutefois, contrairement à la croyance populaire, pendant que les valeurs des résidences continuent de chuter à l’échelle nationale, les coûts de construction sont à la hausse. En fait, l’Engineering News-Record a calculé des indices de coût de construction en hausse de 6,3 % entre novembre 2007 et novembre 2008. Les experts de l’industrie prévoient une autre augmentation en 2009.

En raison de coûts supérieurs de construction, environ 58 % des résidences canadiennes sont sous-assurées de 20 % en moyenne, selon Marshall and Swift/Boeckh, un fournisseur de premier rang de données sur les coûts de construction. De nombreux propriétaires ne réalisent pas que la prime d’assurance est basée sur le coût de remplacement, soit de la reconstruction de la maison en cas de sinistre majeur, et non sur la valeur marchande ou le prix auquel la maison serait vendue aujourd’hui.

Facteurs clés contribuant à la hausse des coûts de construction :

* Fluctuation des coûts de l’énergie;
* Hausse dans le coût de la main-d’œuvre qualifiée;
* Diminution de la concurrence avec la faillite de nombreux constructeurs;
* Demande accrue à l’étranger de matières premières et de produits de construction;
* Hausses de prix pour le bois de charpente et les panneaux de revêtement.

Lorsqu’une maison est reconstruite après un sinistre, les entrepreneurs doivent travailler avec des matériaux existants et les apparier avec de nouveaux, ce qui exige des compétences et une main-d’œuvre spécialisées plus coûteuses. En outre, lorsqu’un entrepreneur reconstruit une seule maison, il n’y a pas d’économies d’échelle. Le coût de la reconstruction est toujours plus élevé que le coût initial de construction.

Le coût de remplacement d’une maison comprend les bénéfices et frais généraux du constructeur qui correspondent à environ 10 à 20 % du coût de construction, voire davantage, dans le cas de maisons plus ornementées. Les honoraires d’architecte pour les ajouts et rénovations varient entre 10 et 15 %. Les honoraires d’un décorateur peuvent s’élever jusqu’à 20 % du coût total puisque le design d’intérieur doit être reproduit et intégré.

Pour aider à établir les coûts de remplacement, certains assureurs estiment simplement le coût de remplacement au téléphone ou au moyen d’un programme informatique.

Les assureurs qui se spécialisent en maisons haut de gamme avec des caractéristiques architecturales et une construction uniques offrent un service d’évaluateurs internes comme la meilleure méthode pour établir l’assurance à la pleine valeur et s’assurer de l’exactitude des coûts de remplacement.

Une assurance à la pleine valeur constitue un des principes fondamentaux de l’assurance qui contribue à la tranquillité d’esprit des clients en leur procurant une assurance suffisante pour la reconstruction de leur maison après un sinistre. Afin d’éviter le risque d’être sous-assurés, les consommateurs devraient en discuter avec un consultant en assurance de confiance et prendre le temps de bien comprendre l’importance que leur habitation soit assurée à la pleine valeur.

En conclusion, informez-vous et en quelques minutes vous aurez l’heure juste et pourrez continuer à dormir sur vos deux oreilles.

source: assurancededommages.ca

Commentaires

Il n'y a aucune commentaire pour le moment.

Laissez un messsage

© Copyright Dany Paquin. Tous droits réservés.